Explication du système Oskar's Grind

Système de stratégie à la roulette : Oskar's Grind

Principe de pari

Ce système d'Oskar's Grind n'a rien à avoir avec le fait qu'une star d'Hollywood rate un Oscar, mais il se rapporte plus à un parieur des années 1950 et 1960 nommé « Oscar » qui a fourni des comptes détaillés de profits consistants. Vous trouverez ici des détails sur le « Grind ».

Ce système amène le joueur à parier une unité. S'il gagne, la séquence se termine et une nouvelle peut être initiée. Si par contre il perd le pari, alors la mise suivante sera du même montant que celle qui vient d'être perdue. À chaque fois qu'un pari est remporté, la mise suivante est augmentée d'une unité, à moins que cela n'amène le parieur à remporter un profit de plus d'une unité dans la séquence. À ce stade, il faut parier juste ce qu'il faut pour gagner une unité si le pari est gagnant. Voici à quoi pourrait ressembler une séquence.

1) Vous pariez 1 unité et perdez : -1 unité

2) Vous pariez 1 unité et gagnez : +0 unité

3) Vous pariez 1 unité et perdez : -1 unité

4) Vous pariez 1 unité et perdez : -2 unités

5) Vous pariez 1 unité et perdez : -3 unités

6) Vous pariez 1 unité et gagnez : -2 unités

7) Vous pariez 2 unités et gagnez : +0 unité

8) Vous pariez 1 unité et perdez : -1 unité

9) Vous pariez 1 unité et gagnez : +0 unité

10) Vous pariez 1 unité et gagnez : +1 unité

Vous remportez ainsi la série.

Le joueur commence avec une perte, ce qui fait que sa seconde mise reste à une unité. Si ce pari est remporté, cela le ramène au niveau de départ. Vu qu'il ne cherche à gagner qu'une unité pour la progression, il n'augmente pas sa mise à 2 unités. Du troisième au cinquième pari, le joueur n'enregistre que des pertes, ce qui fait qu'il s'en tient à la mise d'une unité. Après qu'il ait gagné le sixième pari, il augmente maintenant son pari à 2 unités. Le septième pari est aussi gagnant, mais une fois de plus, il n'a besoin que d'un pari d'une unité pour gagner la séquence. Le huitième pari est une défaite, raison pour laquelle le neuvième est d'une unité. Pour finir, le dixième pari est gagnant, et notre joueur remporte finalement la progression.

Remarquez que sur 10 paris au total, neuf étaient juste d'une unité. Ce système tend à être plus conservateur et moins volatile. La séquence illustrée ci-dessus comporte cinq victoires et cinq défaites, et c'est une bonne chose en ce sens que le système d'Oskar's Grind n'augmente pas rapidement vos mises lorsque vous perdez.